http://www.dailymotion.com/video/x12iyr_diam-s-ma-france-à-moi_music

Diam's est née le 25 juillet 1980 dans une famille aisée à Nicosie, capitale de Chypre, de mère française et de père chypriote. Après la séparation de ses parents, elle arrive en France avec sa mère à l'âge de 4 ans. En 1994, elle monte son premier groupe en internat avec son ami Fada qui l'initie à la composition alors qu'elle est en classe de troisième. En 1995, elle déménage dans la banlieue pavillonnaire d'Orsay où elle résidera jusqu'en 2003. Elle signe sur le label Hostile après de longues tractations. Les morceaux sont retravaillés puis finalement intégrés à son second album, Brut de femme en bénéficiant d'instrumentations peaufinées et d'une importante promotion sur des radios comme Skyrock grâce à l'appui de Jamel Debbouze qui l'emmène à Los Angeles.

"Cest pas ma France à moi cette France profonde, Celle qui nous fout la honte et aimerait que lon plonge Ma France à moi ne vit pas dans le mensonge avec le cœur et la rage, à la lumière pas dans lombre Ma France à moi elle parle en SMS, travaille par MSN, Se réconcilie en mail et se rencontre en MMS, Elle se déplace en skate, en scoot ou en bolide, Basile Boli est un mythe et Zinedine son synonyme."

" Elle a besoin de sport et de danse pour évacuer, Elle va au bout de ses folies au risque de se tuer, Mais ma France à moi elle vit, au moins elle l’ouvre, au moins elle rie, Et refuse de se soumettre à cette France qui voudrait qu’on bouge, Ma France à moi, c’est pas la leur, celle qui vote extrême, Celle qui bannit les jeunes, anti-rap sur la FM, celle qui scroit au Texas, celle qui a peur de nos bandes, Celle qui vénère Sarko, intolérante et gênante. Celle qui regarde Julie Lescaut et regrette le temps des Choristes, Qui laisse crever les pauvres, et met ses propres parents à lhospice Non, ma France à moi cest pas la leur qui fête le Beaujolais, Et qui prétend sêtre fait baiser par larrivée des immigrés, Celle qui peu le racisme mais fait semblant dêtre ouverte, Cette France hypocrite qui est peut être sous ma fenêtre, Celle qui pense que la police a toujours fait son travail, Celle qui se gratte les couilles à table en regardant Laurent Gerra, Non, cest pas ma France à moi, cette France profonde Alors peut être quon dérange mais nos valeurs vaincront Et si on est des citoyens, alors aux armes la jeunesse, Ma France à moi leur tiendra tête,  jusquà ce quils nous respectent "